La mauvaise haleine, on en parle ?

Quel que soit notre âge, nous avons tous été, un jour ou l’autre, concernés par ce problème : soit pour nous-même, soit parce que nous avons été incommodés par une odeur désagréable et facilement identifiable – nommée halitose – provenant d’une bouche plus ou moins proche…

Quelle est la cause de ce « fléau social » ?

80% des cas d’halitose sont d’origine bucco-dentaire ! OK, la solution est donc de se brosser les dents après chaque repas, d’utiliser en plus, chaque soir, du fil dentaire ou des brossettes pour bien nettoyer tous les espaces interdentaires. Evidemment, le grignotage est interdit sous peine de voir proliférer anormalement les bactéries buccales ! Boire de l’eau régulièrement entre les repas permet aussi de garder une bouche fraîche tout en hydratant tout votre corps : votre cerveau appréciera aussi ! Une alimentation diversifiée, riche en légumes, sera aussi un atout.

La cigarette et l’alcool sont des causes non négligeables d’halitose par assèchement de la cavité buccale ce qui finit par perturber la flore microbienne et provoquer des problèmes bucco-dentaires chroniques.

Certains cas d’halitose appelés ozostomie viennent des voies aériennes supérieures – sinusite par exemple : pour résoudre le problème, il faut traiter la cause.

D’autres proviennent de troubles pulmonaires et sont nommés stomatodysodie : là encore, pour trouver la solution il faut s’intéresser à la cause.

Certaines halitoses peuvent être en lien avec une carence en vitamines ou en minéraux : une alimentation équilibrée et diversifiée ainsi que l’avis d’un naturopathe pourront vous aider à maintenir votre organisme en équilibre pour éviter la survenue de pathologies plus sérieuses.

Plusieurs aliments peuvent entrainer une mauvaise haleine passagère : ail, radis, navet, épices, chou, chou-fleur, produits laitiers…

L’alimentation doit être diversifiée, riche en légumes, la part des protéines animales ne doit pas être excessive. Vous pouvez ajouter des herbes aromatiques : le persil est excellent pour lutter contre la mauvaise haleine. De plus, il est source de vitamine C et a un effet alcalinisant sur l’organisme, c’est-à-dire qu’il contribue à réguler l’acidité buccale qui survient après toute prise alimentaire !

Que retenir ? Si vous souffrez de mauvaise haleine, commencez par améliorer votre hygiène bucco-dentaire (brossage après chaque repas + fil dentaire). Si le problème persiste, consultez votre chirurgien-dentiste car il est peut-être temps de faire un détartrage… Evitez aussi l’excès de sucre, en particulier les boissons sucrées qui s’insinuent dans les moindres recoins de votre bouche et servent de carburant à vos bactéries, leur permettant de proliférer ! Evitez de laisser trainer les infections ORL, dentaires ou autres : ce sont des pullulations bactériennes causant de l’inflammation et un déséquilibre des microbiotes (buccal, sinusien, intestinal…) de votre organisme. L’inflammation chronique est délétère pour votre santé.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *